Accueil Economie Le point sur les marchés: Semaine 10

Le point sur les marchés: Semaine 10

par Florenc Micaj

Les marchés sont fort perturbés et l’inflation reste encore très élevée. En Europe, les places boursières signent une hausse de 3% sur la semaine. 

Aux États-Unis, les bourses clôturent une fois de plus dans le rouge ce vendredi, tirées vers le bas par les valeurs du secteur technologique dans un contexte toujours plombé par le conflit en Ukraine. Nous pouvons citer le repli des entreprises comme Apple qui abandonne 2,39%, Tesla perd près de 5,15% ou encore l’action Meta Platforms chute de près de 4%.

Les sanctions envers la Russie continuent. Joe Biden a annoncé ce vendredi que les États-Unis et ses alliés vont exclure la Russie du régime de réciprocité dans le commerce, ce qui signifie que l’imposition de tarifs douaniers sera plus importante en réponse à l’invasion de l’Ukraine. Une telle sanction est-elle justifiée ?

Les cours du pétrole sont en baisse. Le baril de WTI est tombé à 109,2 dollars vendredi et s’échange à 96,80 dollars actuellement.

  • Dow Jones perd près de 2% sur la semaine et termine à 32.952,05 points.
  • S&P 500 enregistre une baisse de 2,90% et clôture à 4.204,42 points vendredi.
  • Nasdaq Composite abandonne plus de 3,50% et termine à 12.843,89 points.

En Europe, les marchés européens terminent en hausse, le rebond des marchés d’actions est alimenté en partie par les propos de Vladimir Poutine indiquant qu’il cherche à progresser dans les discussions avec l’Ukraine. Les marchés signent une progression en moyenne de 3% sur la semaine. 

La décision de la BCE d’accélérer l’arrêt de ses achats d’actifs ne laisse pas indifférent les investisseurs. Une décision qui n’est pas sans conséquences car un relèvement de taux devrait s’en suivre, et ce malgré l’impact récessif de la guerre.

Ursula von der Leyen, Présidente de la Commission européenne, a annoncé vendredi à l’issue du sommet de Versailles : la Commission européenne a pour mandat de présenter, d’ici fin mars, les options pour limiter l’effet de contagion des prix du gaz aux prix de l’électricité. Quel serait donc le prix plafond que la Commission européenne adoptera d’ici deux semaines ? On parle d’un plafond de l’ordre de 160 euros/MWh, ce qui correspond au cours actuel du gaz en Asie. Serait-il possible d’appliquer un tel prix en Europe ?

Le cours du baril de Brent est en baisse. Il a clôturé vendredi à près de 112 dollars et se trouve à 100 dollars actuellement.

  • BEL 20 récupère 3,20% sur la semaine et clôture à 3.905,17 points vendredi.
  • CAC 40 enregistre une hausse de 3,17% et se positionne à 6.269,63 points.
  • DAX 30 prend plus de 4% sur la semaine écoulée et termine à 13.628,11 points vendredi.
  • FTSE 100 bondit de 2,04% et clôture vendredi à 7.150,01 points.
  • Stoxx 600 Europe affiche une hausse de 2,23% et finit à 431,17 points.

En Asie, les bourses clôturent en baisse ce vendredi, mis à part le Nifty 50 qui enregistre une progression de 2,33%. L’aggravation de l’inflation aux États-Unis et la flambée des prix du pétrole plombent également les marchés asiatiques.

  • Nikkei 225 recule de 3,20% et termine à 25.157,85 points vendredi.
  • Hang Seng abandonne 6% en une semaine et finit à 20.588,41 points.
  • S&P/ASX 200 perd près de 0,5% et clôture vendredi à 7.063,2 points.
  • Nifty 50 enregistre une hausse de 2,33% et se clôture à 16.621,85 points.
  • IDX Composite cède 0,17% et termine à 6.913,92 points vendredi.

Quel est l’actif le plus/moins performant de la semaine ?

  • L’actif le plus performant de la semaine est Jensen-Groupe, une entreprise internationale qui fabrique des machines pour l’industrie de la blanchisserie. L’action a enregistré une hausse de 20% en une semaine et s’échange à 28,50 euros.
  • L’actif le moins performant de la semaine est DocuSign, une société informatique américaine active dans la gestion des transactions numériques. Le titre a perdu 22% sur la semaine écoulée et s’échange actuellement à 73,24dollars.

À quoi faut-il s’attendre sur les marchés cryptos ?

  • Les crypto-monnaies sont fortement perturbés ces derniers temps. Le Bitcoin tourne autour de 39.000 dollars depuis quelques jours et l’Ethereum stagne autour de 2.600 dollars, selon coinmarketcap. La commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen (ECON) a donné son verdict pour l’amendement MiCA (Markets in Crypto Assets). Il n’y a pas d’interdiction du protocole PoW et par conséquent, L’Ether et le Bitcoin ne sont pas en cause. Cela devrait-il redonner confiance aux investisseurs dans les monnaies virtuelles ? Toutefois, il est à noter que les mineurs de Bitcoin et de crypto-monnaies restent dans la ligne de mire de l’Union Européenne, et ce, malgré le rejet d’une proposition qui aurait interdit la preuve du travail (PoW) au niveau du Parlement européen.

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte