Accueil Marché boursier Le point sur les marchés: Semaine 49

Le point sur les marchés: Semaine 49

par Florenc Micaj

Les marchés financiers ainsi que les marchés cryptos subissent une forte correction. Les banques centrales annoncent réduire l’achat d’actifs sur les marchés plus rapidement que prévu.

Aux États-Unis, les indices boursiers ont fini dans le rouge ce vendredi, poussés par les craintes liés aux conséquences sanitaires et économiques du variant Omicron. Le taux de chômage repart à la hausse. Selon le département du Travail, la croissance de l’emploi a ralenti le mois dernier avec 210.000 emplois créés contre 546.000 en octobre.

Le FMI revoit ses prévisions de croissance mondiale à la baisse en raison du nouveau variant qui se propage partout dans le monde. La Fed risque de réduire ses achats d’actifs plus tôt que prévu, ouvrant  ainsi la voie à un relèvement des taux directeurs plus tôt en 2022. 

Désormais, Jerome Powell, président la Fed, ne considère plus la hausse de l’inflation comme étant transitoire. Une annonce qui n’a pas manqué de faire réagir Wall Street.

  • Dow Jones recul de près de 1% sur la semaine écoulée et termine à 34.580,08 points.
  • S&P 500 perd plus 1,20% et termine à 4.538,43 points.
  • Nasdaq Composite affiche une perte de 2,62% et termine à 15.085,47 points.

En Europe, les marchés clôturent dans le vert vendredi malgré une semaine fort mouvementée. L’Autorité bancaire européenne appelle les établissements financiers à être prudent concernant leur politique de distribution des bénéfices en cas de détérioration des perspectives économiques.

Les chiffres sur l’emploi et le ralentissement de la croissance aux États-Unis ont pesés sur les performances des marchés européens. 

  • BEL 20 chute de 0,20% et se positionne à 4.119,09 points vendredi.
  • CAC 40 progresse de 0,38% et clôture à 6.765,52 points.
  • DAX 30 enregistre une baisse de 0,6% et s’ajuste à 15.169,98 points.
  • FTSE 100 repart à la hausse et clôture à 7.122,32 points avec une hausse de 1,11%.
  • Stoxx 600 Europe réalise une perte de 0,30 % et clôture à 462,77 points.

En Asie, les places boursières ont également souffert et terminent dans le rouge vendredi.

  • Nikkei 225 perd plus de 2,5% et clôture à 28.029,57 points.
  • Hang Seng affiche une baisse de 1,30% et termine à 23.766,69 points.
  • S&P/ASX 200 enregistre une chute de 0,50% et se positionne à 7.241,2 points.
  • Nifty 50 bondit de 1% et termine à 17.196,7 points. 
  • IDX Composite chute de 0,35% et clôture à 6.538,51 points.

Quel est l’actif le plus/moins performant de la semaine ?

  • L’actif le plus performant de la semaine est Marvell Technology, une société américaine de semi-conducteurs dans les domaines du stockage, des télécommunications et des produits grand public. L’action du fabricant californien a pris plus de 17% en une semaine et vaut actuellement 83,59 dollars.
  • L’actif le moins performant de la semaine est DocuSign, une société informatique américaine créée en 2003 qui propose des technologies dans la gestion des transactions numériquesLe titre a perdu plus de 42% sur la semaine et s’échange à 135 dollars.

À quoi faut-il s’attendre sur les marchés cryptos ?

  • Les marchés cryptos subissent des pertes importantes ces deux dernières semaines. Le Bitcoin vaut un peu moins de 48.000 dollars et continue de chuter. L’Ethereum est passé sous la barre des 4.000 dollars alors qu’il était au-dessus de 4.600 dollars en fin novembre. La valeur du marché des devises virtuelles est retombée ce samedi à 2.200 milliards de dollars, selon la plateforme CoinGecko. Ce plongeon survient dans un contexte de forte volatilité sur les marchés financiers. L’inflation croissante pousse les banques centrales à resserrer leur politique monétaire, et par conséquent réduire leur liquidité sur les marchés. De plus, les craintes liés au nouveau variant met à mal le redémarrage des économies. L’ampleur de la chute semble aussi provenir des effets de levier auxquels recourent les traders de crypto-monnaies pour multiplier leurs gains. Selon Antoni Trenchev, cofondateur du prêteur en crypto Nexo, les traders de cryptos utilisent un effet de levier et entraînent des ordres de vente et des liquidations en cascade. En d’autres termes, les grands détenteurs de cryptos, ou communément appelé les baleines, sont également responsables des pertes sur les marchés cryptos.

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte