Accueil Marché boursier Le point sur les marchés: Semaine 46

Le point sur les marchés: Semaine 46

par Florenc Micaj

Les marchés financiers sont plutôt partagés cette semaine entre l’inflation et les résultats des sociétés.

Aux États-Unis, les marchés boursiers ont fini en hausse vendredi, soutenus par la croissance des grandes entreprises technologiques. Toutefois, les marchés signent leur premier repli hebdomadaire après cinq semaines consécutive de hausse !

L’inflation continue de grimper aux États-Unis et atteint un rythme annuel de 6,2%, sa plus forte croissance depuis 1990. Les investisseurs attendent une prise de décision de la Fed concernant les taux d’intérêt. 

Selon Norihiro Fujito, responsable de la stratégie d’investissement de Mitsubishi UFJ Morgan Stanley Securities à Tokyo, « L’inflation doit être surveiller. Mais les cours des actions ne connaîtront un krach majeur que si la Fed se trompe complètement dans son évaluation et est obligée de relever les taux rapidement. Ce n’est pas le cas actuellement ».

Les prix du pétrole ont chuté. Le baril de WTI perd 1% et clôture sous la barre des 81 dollars vendredi.

  • Dow Jones perd plus de 0,60% sur une semaine et clôture à 36.100,31 points.
  • S&P 500 abandonne 0,30% et termine à 4.682,85 points.
  • Nasdaq Composite enregistre une baisse de 0,70% et finit à 15.860,96 points vendredi.

En Europe, les indices continuent de progresser et enregistrent une nouvelle semaine de hausse, portés par les bonnes publications des sociétés. La BCE est attendue cette semaine sur l’évolution de l’inflation dans la zone euro. 

Le prix du baril de Brent chute de 0,8% et termine à 82 dollars en fin de semaine.

  • BEL 20 affiche un recul de 1,30% et se positionne à 4.330,95 points vendredi.
  • CAC 40 prend 0,85% et termine sur un record à 7.091,40 points.
  • DAX 30 progresse de 0,25% et s’ajuste à 16.094,07 points.
  • FTSE 100 réalise une hausse de 0,60% et termine à 7.347,91 points.
  • Stoxx 600 Europe continue de progresser et clôture à 486,75 points sur une hausse de 0,70%.

En Asie, les places boursières évoluent en hausse vendredi et réalisent des performances hebdomadaires.

  • Nikkei 225 n’enregistre pas de mouvements cette semaine et clôture à 29.609,97 points.
  • Hang Seng délivre une performance de près de 2% et termine à 25.327,97 points.
  • S&P/ASX 200 enregistre une progression de plus de 0,05% et s’ajuste à 7.460,6 points.
  • Nifty 50 gagne tout juste 1% et termine à 18.102,75 points. 
  • IDX Composite bondit de 1,25% et clôture à 6.651,05 points.

Quel est l’actif le plus/moins performant de la semaine ?

  • L’actif le plus performant de la semaine est Farfetch Limited, une plateforme de référence dans l’industrie de la mode. L’action de l’entreprise bondit de plus de 17%  suite à l’annonce d’une collaboration du groupe suisse de luxe Richemont avec la plateforme et réalise une progression hebdomadaire de 27%. L’action s’échange actuellement à 46,37 dollars. 
  • L’actif le moins performant de la semaine est Philips Koninklijke, une société de technologie basée à AmsterdamLe cours de l’action a chuté de plus de 11% sur la semaine et s’échange à 36,92 euros.

À quoi faut-il s’attendre sur les marchés cryptos ?

  • Selon l’ancien PDG de Citigroup, Vikram Pandit, les grandes banques adopteront les cryptos d’ici 3 ans. L’ancien PDG de Citigroup a totalement confiance dans l’avenir des crypto-actifs et a expliqué lors de l’événement Singapore Fintech Festival que toutes les grandes institutions financières penseront bientôt au trading ou à la fourniture de services en crypto-monnaies. Concernant les monnaies numériques de la banque centrale (CBDC), Pandit a déclaré que déplacer de l’argent dans le monde tout en essayant de moderniser un système bancaire papier est « lourd » et crée beaucoup de coûts « improductifs ». Pandit espère que les banques centrales seront à la fois en contact avec le marché crypto et engagés dans le développement de leurs propres CBDC. Le banquier investit activement dans des entreprises liées à la crypto-monnaie et est convaincu que l’introduction de la crypto-monnaie modernisera le système bancaire actuel. Sans oublier que les plus grandes banques d’investissement américaines (JPMorgan, Morgan Stanley et Goldman Sachs) ont commencé à proposer des investissements crypto à leurs clients. De plus, les géants des paiements, dont Visa, Mastercard et Paypal, investissent actuellement sur plusieurs projets crypto.

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte