Accueil Marché boursier Le point sur les marchés: Semaine 19

Le point sur les marchés: Semaine 19

par Florenc Micaj

L’amélioration des perspectives économiques mondiales stimule les marchés boursiers et l’appétit pour les actifs risqués ne cesse d’augmenter.

Aux États-Unis, les marchés repartent à la hausse et terminent dans le vert cette semaine. La Bourse de New York finit en hausse ce vendredi après la publication des chiffres de l’emploi très inférieurs aux attentes en avril. Le rapport mensuel du département du Travail a fait état de seulement 266.000 créations de postes en avril contre 978.000 attendus. Toutefois, ce chiffre atténue les craintes, au moins provisoirement, d’une hausse importante de l’inflation. Le Dow Jones et le S&P 500 réalisent un nouveau record cette semaine suite à la publication des chiffres sur l’emploi. 

Selon Quincy Krosby, stratégiste de marché pour Prudential Financial, il s’agit probablement d’une situation temporaire parce que le marché de l’emploi continue à se normaliser et que les chiffres devraient remonter avec le progrès des vaccinations. 

  • Dow Jones progresse de 2,66% et franchit un nouveau record à 34.796,09 points. 
  • S&P 500 affiche une hausse de 1,33% et réalise un record à 4.235,95 points.
  • Nasdaq Composite perd plus de 1,5% et atteint 13.762,38 points.

En Europe, les bourses ont fini en hausse ce vendredi et le dollar baisse nettement après la publication des chiffres officiels sur l’emploi aux Etats-Unis. La perspective d’une forte reprise économique permise par les progrès des campagnes de vaccination contre le coronavirus pousse les actions à la hausse. Nous pouvons notamment constater les records atteints sur les marchés actions ces dernières semaines. L’indice mondial MSCI a inscrit lui aussi un record.

  • BEL 20 prend 0,74% et se positionne à 4.044,07 points ce vendredi.
  • CAC 40 délivre une progression de 1,85% et termine à 6.385,51 points.
  • DAX 30 affiche une croissance de 1,74% et clôture à 15.339,65 points. 
  • FTSE 100 progresse de 2,29% et se positionne à 7.129,71 points.
  • Stoxx 600 Europe enregistre une hausse de 1,72% et clôture sur un record à 444,93 points.

En Asie, les marchés terminent en hausse cette semaine mis à part IDX Composite, qui enregistre une perte de 1,12%, et Hang Seng qui chute de 0,40%. Selon les analystes, la forte reprise aux Etats-Unis et le ralentissement de la production manufacturière dans les pays touchés par la pandémie ont stimulé la demande pour les produits chinois. Les exportations chinoises ont progressé en avril de 32,3%, alors que le consensus Reuters prédisait une hausse de 24,1%. 

  • Nikkei 225 progresse de 1,89% et clôture en fin de semaine à 29.357,82 points. 
  • Hang Seng cède 0,40% sur la semaine et se positionne à 28.610,65 points.
  • S&P/ASX 200 signe une progression de 0,78% et clôture à 7.080,8 points.
  • Nifty 50 prend 1,31% sur la semaine et se positionne à 14.823,15 points.
  • IDX Composite perd 1,12% et clôture à 5.928,31 points.

Qui est le gagnant et le perdant de la semaine ?

  • Le gagnant de la semaine est le Dogecoin avec une progression de près de 100% sur la semaine écoulée. La crypto favori d’Elon Musk est passée de 0,37 dollar à 0,71 dollar en fin de semaine. Le volume de transaction a quasiment triplé passant de 10 milliards de dollars à près de 30 milliards de dollars vendredi.
  • Le perdant de la semaine est Chemocentryx, société biopharmaceutique cotée sur le Nasdaq. L’action de l’entreprise perd près de 62% et s’échange actuellement à 10,46 dollars.

Que faut-il prévoir pour les semaines à venir ? 

  • Les projecteurs sont dirigés sur les cryptomonnaies. Cette semaine, nous avons observé une flambée des cryptomonnaies, et en particulier, de l’Ether et du Dogecoin, qui ont tous deux atteint de nouveaux records. L’Ether a dépassé pour la première fois 3.500 dollars, profitant de la baisse du bitcoin sur le marché des devises virtuelles. Selon certains analystes, l’ether a bénéficié de la popularité de sa blockchain, l’ethereum, qui permet de créer des applications comme les tokens non fongibles (NFT) mais aussi la finance décentralisée. Le Dogecoin a dépassé 0,70 dollar et pourrait potentiellement atteindre 1 dollar d’ici la semaine prochaine ! La crypto d’Elon Musk fait la une sur les réseaux sociaux et continu d’attirer des adeptes. Elon Musk prévient toutefois que les gens ne doivent pas mettre toutes leurs économies dans les cryptomonnaies ! 
  • Jean-Paul Servais, le président de l’Autorité des services et marchés financiers (FSMA), mène une surveillance accrue des actions belges sur les réseaux sociaux afin d’éviter un phénomène similaire à GameStop chez nous. Toutefois, Servais dit se réjouir de l’engouement des jeunes pour la Bourse et perçoit leur arrivée de manière positive en termes d’éducation financière. Mais n’y voit pas un avantage fiscal ! L’objectif est d’accroître le contrôle de l’autorité financière sur les plateformes et les fournisseurs de monnaies virtuelles en Europe indique le contrôleur financier. De plus, le président de la FSMA déclare interdire les produits dérivés qui utilisent les cryptos comme sous-jacents. Pourtant, de l’autre côté de l’Atlantique on n’a pas la même vision sur les produits dérivés cryptos. Goldman Sachs se lance dans le trading de cryptomonnaies. La banque de Manhattan propose des produits dérivés Bitcoin à ses clients. Est-ce que d’autres banques d’investissement suivront la tendance ?   

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte