Accueil Marché boursier Le point sur les marchés: Semaine 13

Le point sur les marchés: Semaine 13

par Florenc Micaj

Le Premier ministre annonce les nouvelles mesures de restriction pour les prochaines semaines. Le Président américain quant à lui dévoile son nouvel objectif de vaccination pour les prochains mois. Une nouvelle qui rassure les investisseurs et pousse les marchés à la hausse.

Aux États-Unis, les marchés passent au vert et atteignent des records cette semaine. Toutefois, les valeurs technologiques ont perdu du terrain et le Nasdaq Composite inscrit un recul par rapport à la semaine dernière. Le nouvel objectif de vaccination du président Joe Biden rassure les investisseurs. Son objectif consiste à administrer 200 millions de doses de vaccins aux États-Unis au cours des 100 premiers jours de son mandat. 

  • Dow Jones affiche une progression de 1,36% et franchit un record cette semaine à 33.072,88 points.
  • S&P 500 bondit de 1,57% et atteint également un record à 3.974,54 points vendredi.
  • Nasdaq Composite inscrit un recul de 0,58% et clôture à 13.138,72 points.

En Europe, les espoirs de reprise économique l’emportent sur les craintes sanitaires et les marchés clôturent dans le vert cette semaine. Cependant, l’inquiétude d’une possible accélération de l’inflation est toujours présente. Une certaine accalmie revient, surtout grâce à l’amélioration des perspectives économiques aux Etats-Unis et des campagnes de vaccination qui s’accélèrent, indique Sebastian Paris Horvitz, directeur de la recherche chez LBPAM. Selon l’économiste, ceci sera favorable à un retour de l’appétit pour le risque. 

  • BEL 20 gagne plus de 0,31% et clôture à 3.884,77 points.
  • CAC 40 réalise une perte de 0,15% et termine à 5.988,81 points.
  • DAX 30 enregistre une hausse de 0,88% et se positionne à 14.748,94 points vendredi.
  • FTSE 100 prend 0,48% sur la semaine et termine à 6.740,59 points.
  • Stoxx 600 Europe progresse de 0,85% et clôture à 426,95 points en fin de semaine. 

En Asie, les indices boursiers enregistrent un recul significatif sur la semaine écoulée mis à part S&P/ASX 200 qui bondit de 1,73%. 

  • Nikkei 225 abandonne plus de 2% sur la semaine écoulée et clôture à 29.176,7 points. 
  • Hang Seng recul de 2,26% et se positionne à 28.336,43 points.
  • S&P/ASX 200 inscrit un bon de 1,73% et termine à 6.824,2 points.
  • Nifty 50 continue de chuter et sa performance décline de 1,61% pour finir à 14.507,3 points vendredi.
  • IDX Composite affiche une baisse considérable cette semaine et termine à 6.195,56 points sur un repli de 2,53%.

Qui est le gagnant et le perdant de la semaine ?

  • Le gagnant de la semaine est Wah Fu Education Group Limited, société chinoise offrant des services éducatifs en ligne. Son action affiche une progression de plus de 166% et clôture sur un record historique à 12,66 dollars. 
  • Le perdant de la semaine est Discovery, un groupe de médias de masse américain. L’action du groupe enregistre un recul de 30% et atteint son niveau le plus bas depuis un mois à 41,90 dollars.  

Que faut-il prévoir pour les semaines à venir ? 

  • Ce que l’on redoutait depuis quelques semaines finit par se produire ! Nous aurons droit au troisième confinement tant attendu. Seules les crèches resteront ouvertes la semaine prochaine déclare le Fédéral. Les cours en présentiel seront donc suspendus dans l’enseignement primaire, secondaire et supérieur. On devrait pouvoir circuler librement dehors sans restrictions mais les rassemblements devront être limités. La pandémie a changé de visage à cause des variants à la fois plus contagieux et plus virulents, a déclaré le Premier ministre à la Chambre pour justifier les nouvelles mesures de restrictions. Comment devons-nous prévoir les prochaines semaines ? Est-ce que la promesse de rouvrir le 19 avril sera tenue par le gouvernement ? 
  • Goldman Sachs rassure les investisseurs inquiets des sommets atteints par les marchés d’actions. D’après les analystes de la banque d’affaires nous sommes loin d’une bulle spéculative ou d’un marché baissier. Cela s’oppose aux prévisions de la Bank of America qui estime que les prix des actions sont anormalement élevés et qu’une correction devrait s’en suivre. 
  • Après le projet de Apple de lancer son propre véhicule électrique d’ici 2024, c’est au tour de Xiaomi, entreprise chinoise spécialisée dans la téléphonie mobile et l’électronique grand public, de s’intéresser aux véhicules électriques. L’entreprise chinoise compte utiliser l’une des usines de Great Wall en Chine pour fabriquer ses premiers véhicules. Suite à ces informations, l’action de Xiaomi bondit de plus de 8% à Hong Kong et celle de Great Wall de 10%. 

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte