Accueil Marché boursier Le point sur les marchés: Semaine 51

Le point sur les marchés: Semaine 51

par Florenc Micaj

La fin de l’année approche et les problèmes sont loin d’être terminés. La production du vaccin se fait attendre, l’activité économique peine à reprendre et les investisseurs ne sont pas rassurés. 

Aux États-Unis, les marchés terminent dans le rouge ce vendredi, après avoir atteint des records jeudi, suite à une séance marquée par une importante volatilité causée par la journée trimestrielle des Quatre sorcières. La journée des Quatre sorcières correspond à une journée boursière exceptionnelle durant laquelle quatre types de produits dérivés expirent simultanément.

  • Le Dow Jones affiche des variations importantes cette semaine, dépasse la barre des 30.300 points jeudi et finit à 30.179,05 points à –0,41%.
  • Le S&P 500 réalise une bonne semaine et atteint 3.722,39 points jeudi mais cède 0,35% vendredi et finit à 3.709,41points.
  • Le Nasdaq Composite délivre la plus belle performance parmi les trois indices boursiers et termine à 12.755,64 points à –0,07%. 

En Europe, les bourses ont fini dans le négatif cette semaine. Les incertitudes liées au plan de relance américain et les craintes sur l’issue des négociations sur le Brexit ne rassurent pas les investisseurs.

  • BEL 20 débute la semaine en hausse et clôture sur une baisse de 0,54%.
  • CAC 40 affiche des mouvements de cours très importants tout au long de la semaine et cède finalement 0,39%. 
  • DAX 30 réalise une très belle performance passant de 13.222,5 points lundi à 13.722,82 points vendredi et clôture à 13.630,51 points à -0,27%. 
  • FTSE 100 délivre une mauvaise progression cette semaine et termine à -0,33%. 
  • Stoxx 600 Europe clôture de nouveau dans le rouge cette semaine avec une baisse de 0,35% malgré un début de semaine prometteur. 

En Asie, les marchés terminent dans le rouge, mis à part pour Nifty 50 qui délivre une performance de 0,14%

  • Nikkei 225 affiche une semaine plutôt dans le positif mais termine sur une baisse de 0,16%.
  • Hang Seng reste sur une tendance baissière et clôture à 26.498,60 points à –0,67%. 
  • S&P/ASX 200 réalise une très belle performance et atteint un record à 6756,7 points jeudi et finit à -1,2% vendredi.
  • Nifty 50 délivre la meilleure progression en affichant une tendance haussière tout au long de la semaine et finit à 13.760,55 points à 0,14%.
  • IDX Composite a montré une importante progression durant la semaine mais termine dans le rouge à –0,15%.

Qui est le gagnant et le perdant de la semaine ?

  • Le gagnant de la semaine reste HelloFresh qui réalise une performance de plus de 7,3%. Le site de livraison garde sa position de gagnant cette semaine !
  • Le perdant de la semaine se trouve dans le Bel 20. Il s’agit de Galapagos, une société européenne de recherche pharmaceutique fondée en 1999. La progression du BEL 20 a été fortement ralentie par la baisse de 17,83% de la société.

À quoi faut-il s’attendre les prochaines semaines ?

  • Le Bitcoin passe la barre des 20.000. Une performance qui ne laisse pas indifférent les investisseurs. Selon Dan Gunsberg, CEO de la plateforme Hxro, la cryptomonnaie devrait dépasser les 30.000 dollars d’ici l’année prochaine. Est-ce un signal d’alerte pour investir ?
  • Un tweet révélant les prix des divers vaccins a été posté par la secrétaire d’État au budget, Mme De Bleeker. Selon Pfizer, la secrétaire d’État a rompu la confidentialité contractuelle sur les prix des vaccins corona. L’association de l’industrie pharmaceutique, pharma.be, considère qu’il s’agit d’une grave infraction à la clause de confidentialité dans les contrats entre la Commission européenne et les entreprises concernées ! Suite à cette révélation, est-ce qu’une guerre des prix entre les entreprises est possible ? 
  • L’action Tesla va-t-elle continuer à augmenter en 2021 ? C’est la question que de nombreux investisseurs se posent. L’action affiche le prix de 695 dollars ce vendredi et la plus importante performance sur le Nasdag. À l’ouverture des marchés lundi, Tesla fera partie de l’indice S&P 500 ! L’avis des analystes sur le maintien de cet actif dans son portefeuille est divisé. 

Par Florenc MICAJ

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte