Accueil Banque & Finance JPMorgan affiche les résultats 2019 et réalise un profit record de 36 milliards de dollars !

JPMorgan affiche les résultats 2019 et réalise un profit record de 36 milliards de dollars !

par Naqi

La première banque américaine a enregistré les plus gros revenus et bénéfices de son histoire. Le profit net de JPMorgan Chase pour 2019 s’élève à 36,4 milliards de dollars (+12,2%). L’activité de trading a notamment dépassé les attentes des analystes au dernier trimestre.

J.P.Morgan Chase a publié des bénéfices et des revenus qui ont brisé les attentes des analystes sur un fort rebond des revenus de trading à la fin de 2019.

REVENUS :

  • Les revenus trimestriels se sont quant à eux établis à 28,3 milliards de dollars, contre 26,1 milliards de dollars un an auparavant et 27,7 milliards de dollars de consensus de marché.
  • Les revenus de banque corporate et d’investissement ont permis à la croissance de suivre une tendance positive, en vive augmentation de 31% en glissement annuel à 9,47 milliards de dollars, alors que des analystes s’accordaient à un montant à peine supérieur à 8 milliards de dollars sur la période close.
  • Les revenus tirés des opérations sur obligations ont bondi de 86% pour s’établir à 3,4 milliards de dollars, dépassant les 2,61 milliards de dollars estimés à environ 800 millions de dollars.
  • Les opérateurs en bourse ont affiché une augmentation de 15% de leurs revenus à 1,5 milliard de dollars, par rapport à l’estimation de 1,35 milliard de dollars.

BENEFICE :

  • Ainsi, pour son quatrième trimestre fiscal, la banque new-yorkaise annonce un bénéfice net de 8,52 milliards de dollars soit 2,57$ par action, contre 7,07 milliards et 1,98$ par titre un an plus tôt. Ce bénéfice représente une augmentation de 21%.
  • Le bénéfice de la banque d’investissement a bondi de 48% à 2,9 milliards de dollars, principalement sur les opérations et les ventes. 
  • La banque commerciale de la société a enregistré une baisse de 9% de ses bénéfices à 938 millions de dollars, la baisse des revenus d’intérêts nets ayant réduit les marges et la banque a augmenté sa provision pour pertes sur créances.
  • La gestion d’actifs et de patrimoine a enregistré une augmentation de 30% de ses bénéfices à 785 millions de dollars, la hausse des niveaux d’actifs ayant stimulé les résultats.

J.P.Morgan, la plus grande banque du pays en termes d’actifs, a été la première institution financière à déclarer ses bénéfices. En effet, les banques sont confrontées à des pressions cette année, car les taux d’intérêt restent bas ou sont même réduits davantage.

La Réserve fédérale a abaissé ses taux de référence pour la troisième fois en octobre, ce qui exerce une pression sur le revenu net d’intérêts des banques ou sur les revenus qu’elles tirent du recouvrement des prêts, moins les intérêts qu’elles paient aux déposants.

Jamie Dimon, directeur général de l’établissement, se réjouit également de la robustesse des activités consommateurs et de leur « forte position ».

En Bourse, les actions de JPMorgan ont gagné jusqu’à 2,5%, avec une poussée à 140,76 dollars, à seulement 34 cents de leur record de 141,1 qui date du 2 janvier.

–> La banque est valorisée 440 milliards de dollars, faisant d’elle la dixième plus grosse capitalisation mondiale.

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte