Accueil Economie Les prix du pétrole s’envolent après les attaques de drone en Arabie Saoudite, Trump réagit !

Les prix du pétrole s’envolent après les attaques de drone en Arabie Saoudite, Trump réagit !

par Naqi

L’Arabie Saoudite est contrainte de suspendre une partie de sa production pétrolière à la suite de l’attaque au drone de deux installations par des rebelles yéménites. Des sources affirment qu’il s’agirait d’une réduction de près de la moitié de sa production !

Il y a depuis cinq ans, une guerre au Yémen, où une coalition militaire saoudienne, soutenue par les États-Unis, affronte des rebelles soutenus eux par l’Iran, grand rival de l’Arabie Saoudite dans la région. En effet, c’est le cœur de l’infrastructure pétrolière de l’Arabie Saoudite qui a été attaquée ce samedi 14 septembre 2019 par les rebelle houthis.

Les attaques ont provoqué une réduction brutale de production de 5,7 millions de barils par jour, ce qui représente environ 6% de l’approvisionnement mondial. Ce lundi, le Brent a brièvement gagné jusqu’à près de 20%, tandis que le WTI a gagné jusqu’à 15%.

Cela pourrait ébranler la confiance des investisseurs dans Aramco, géant pétrolier qui prépare son introduction en Bourse. L’opération a été retardée plusieurs fois, notamment en raison de conditions défavorables.

Le PDG d’Aramco, Amin Nasser, a déclaré que «des travaux» étaient «en cours» pour rétablir la production. Le prince Abdel Aziz ben Salmane, récemment nommé ministre de l’Energie, a assuré qu’une partie de la baisse de production serait compensée par les stocks.

Bloomberg News fait part d’un possible retour à la normal complet de la production ne pouvant être effective qu’après des semaines.

Ryad, premier exportateur mondial de pétrole brut, dispose de cinq gigantesques installations de stockage souterrain qui peuvent contenir des dizaines de millions de barils.

  • Trump réagit

Le président américain Donald Trump a également annoncé dimanche avoir autorisé l’utilisation de réserves stratégiques américaines de pétrole si besoin, pour compenser la baisse de production de l’Arabie saoudite.

« L’approvisionnement en pétrole de l’Arabie saoudite a été attaqué. Il y a des raisons de croire que nous connaissons le coupable, sommes prêts à riposter en fonction des vérifications, mais nous attendons que le Royaume (saoudien) nous dise qui il estime être coupable de cette attaque et sous quelle forme nous devrons agir! », a également tweeté Trump.

Du côté de l’Opep, les membres ont toutefois indiqué respecter les baisses auxquelles ils se sont déjà engagés pour soutenir le marché. Bien que les efforts de restriction de l’Opep sont en partie mis à mal par la production abondante en provenance des États-Unis.

La semaine qui débute sera animée principalement par les annonces de politique monétaire de la Réserve fédérale mercredi… à suivre.

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte