Accueil Non classé Google compte racheter la STIB pour 13 milliards d’euros dans le but de créer un service de transport connecté !

Google compte racheter la STIB pour 13 milliards d’euros dans le but de créer un service de transport connecté !

par Naqi

Le géant technologique Google vient d’annoncer dans un communiqué qu’il voudrait racheter la Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) pour la somme énorme de 13 milliards d’euros.

En effet, la STIB est un organisme d’intérêt public qui risque bientôt de glisser vers le privée suite au rachat de celle-ci par Google pour un montant colossal de 13 milliards d’euros.

Bernard Poisson, président de la STIB, annonce qu’il ne voit aucun doute à ce que ce rachat puisse apporter un nouveau souffle à la mobilité bruxelloise puisque l’Internet des objets (IoT) accélère considérablement l’allure à laquelle apparaissent les innovations dans le secteur des transports.

Les discussions sont encore en cours pour arriver à un accord sachant que la décision devra être prise par la STIB mais devra d’abord faire l’objet d’une analyse approfondie des différentes partis pour peser le pour et le contre.

« Permettre aux bruxellois de se balader de manière totalement connectés est, pour Google, un défi de taille que nous ambitionnons d’atteindre avec l’aide des autorités bruxelloises », a annoncé Avril McKanney dans un tweet, directeur de recherche-développement de la cellule des transports interconnectés chez Google.

L’objectif affiché est de mettre en place des métros sans conducteurs qui rouleraient avec le wifi ou encore des bus connectés grâce à des manettes PS4.

Il nous manque plus qu’à voir et observer ce que cela pourrait amener comme positivité à la capitale de l’Europe.

Si vous n’avez toujours pas compris que Avril McKanney et Bernard Poisson sont des noms empruntés et qu’il s’agit d’un « Poisson d’Avril », vous devez réellement vous inquiéter… LOL

You may also like

Laissez un commentaire

Ce site utilise Google analytics et les cookies pour son fonctionnement. J'accepte